Ce site a été déplacé sur www.boskitos.com veuillez mettre à jour vos favoris




Comment peut-on être persan ?

 

www.boskitos.com

 

Montesquieu

Lettres Persanes

1721

Introduction

Les Lettres  Persanes sont l' oeuvre qui rends Montesquieu célèbre. Elles racontent l'histoire de deux persans, Usbek et Rica, obligés de quitter leur pays pour des raisons politiques. Ils décident de découvrir l'Europe. Ils font partager leurs découvertes à leurs amis restés au pays. Ce roman est à la mode car il est épistolaire. Il ressemble à un conte par son exotisme, son ironie et les aventures des deux héros. Montesquieu pose des questions philosophiques sur le bonheur, la liberté et la vertu. C'est un roman prétexte durant lequel Montesquieu critique le Roi, les Institutions et la Religion. Les lettres sont datées avec le calendrier musulman. C'est une satire : tonalité ironique et hyperbolique.

Lecture

1er paragraphe : L 1 à 14 : Le prestige de la célébrité jusqu'à "assez vu"
2nd paragraphe : L 15 à 27 : Les inconvénients de l'incognito jusqu'à "ouvrir la bouche"
Fin : L 27 à 30 : Mais cela ne change rien à la xénophobie des français de "Mais" à "Persan"
Conclusion

Texte

I. Le prestige de la célébrité

Observation de la curiosité des français => extravagants...
"envoyé du ciel" : hyperbole extraterrestre
"tous voulaient me voir" : gradation descendante "vieux" => "jeunes"
L'image du cercle traduit l'impression d'être prisonnier. Le Persan est comme une star épiée par ses fans.
"arc-en-ciel" + "mille couleurs" : il a le vertige, ne distingue plus les couleurs
"cent lorgnettes dressées" : jumelles de théâtre braquées sur lui, il est agressé, menacé
Il s'amuse de cette curiosité et écoute des gens qui n'ont jamais quitté leur pays. Il les comprends car les Persans (Iran) parlent français. 
Il écoute mais on ne lui parle pas, comme au zoo on ne parle pas à la bête curieuse.
stéréotype de l'étranger : il est habillé en Persan, donc il est Persan...
"admirable" : étonnante
"partout", "toutes", "tant" : répétitions : il se voit partout
"multiplier" : cette profusion de portrait de Persans entraîne un malaise

II. Les inconvénients de l'incognito

Ce texte philosophique illustre la démarche de Montesquieu qui prends la place de son personnage (Rica) et fait l'expérience de changer d'habit.
"à charge" : le poids de la gloire est lourd à porter.
Restriction "ne... si... si" : il ironise sur lui, et ne se juge pas digne de "tant d'honneurs"
Opposition "grande ville" et "point connu"
Démarche scientifique : problème => décision "cela me fit résoudre" => expérience => résultat
"ce que je valais réellement" : à leurs yeux  sous entendu rien "néant"
asyndète : manque rapport de cause à effet dans la phrase
"plaindre de mon tailleur" : ironie qui rabaisse la cause. Les gens n'ont pas le sens des valeurs, pour un simple vêtement il perds l'attention et l'estime
hyperbole "néant", renforcé par "affreux" : il a maintenant l'air transparent
retour à l'imparfait de répétition, les scènes de la première partie se répètent mais différemment
"ouvrir la bouche" : périphrase indique qu'il n'y a pas dialogue, aucune communication

III. Mais cela ne change rien à la xénophobie des français

"Mais"
"par hasard" : cela ne se produit pas souvent
"bourdonnement" : désagréable et péjoratif, les français sont assimilés à des insectes
"Ah ! ah!" : quelle idée d'être Persan, avec une majuscule traduit la nationalité
Les Parisiens reprochent cette nationalité : "Comment peut on être Persan ?" : intolérance, haine de l'étranger

Conclusion

Ville montrée à travers ses habitants. Le texte tourne autour de la mentalité Parisienne, et de la haute société - des scènes se déroulent aux Tuileries - et des salons. La fin du texte est plus philosophique, moins pittoresque.
Cette lettre ressemble à une fable, dénonce les mentalités :
- les formes d'intolérances, depuis le chauvinisme à la xénophobie ou au racisme, ce qui n'est pas forcément propre aux français
- la superficialité : les gens jugent sur l'allure, les vêtements, le physique
- l'hypocrisie sociale, le sens des valeurs, la versatilité.

Haut de page


Texte complet des Lettres persanes (bacfrancais)


Comment peut-on être Persan

LETTRE XXX
Rica au même.
A Smyrne.

Les habitants de Paris sont d'une curiosité qui va jusqu'à l'extravagance. Lorsque j'arrivai, je fus regardé comme si j'avais été envoyé du ciel: vieillards, hommes, femmes, enfants, tous voulaient me voir. Si je sortais, tout le monde se mettait aux fenètres; si j'étais aux Tuileries, je voyais aussitôt un cercle se former autour de moi; les femmes même faisaient un arc-en-ciel nuancé de mille couleurs, qui m'entourait: si j'étais aux spectacles, je trouvais d'abord cent lorgnettes dressées contre ma figure: enfin, jamais homme n'a été tant vu que moi. Je souriais quelques fois d'entendre des gens qui n'étaient presque jamais sortis de leur chambre, qui disaient entre eux: " Il faut avouer qu'il a bien l'air Persan " Chose admirable! je trouvais de mes portraits partout; je me voyais multiplié dans toutes les boutiques, sur toutes les cheminées, tant on craignait de ne m'avoir assez vu.

Tant d'honneurs ne laissent pas d'être à charge: je ne me croyais pas un homme si curieux et si rare; et, quoique j'aie très bonne opinion de moi, je ne me serais jamais imaginé que je dusse troubler le repos d'une grande ville, oû je n'étais point connu. Cela me fit résoudre à quitter l'habit persan, et à en endosser un à l'européenne, pour voir s'il restait encore, dans ma physionomie, quelque chose d'admirable. Cet essai me fit connaître ce que je valais réellement. Libre de tous ornements étrangers, je me vis apprécié au plus juste. J'eus sujet de me plaindre de mon tailleur, qui m'avait fait perdre, en un instant, l'attention et l'estime publique; car j'entrai tout à coup dans un néant affreux. Je demeurais quelques fois une heure dans une compagnie, sans qu'on m'eût regardé, et qu'on m'eût mis en occasion d'ouvrir la bouche. Mais, si quelqu'un, par hasard, apprenait à la compagnie que j'étais Persan, j'entendais aussitôt autour de moi un bourdonnement: "Ah! ah! monsieur est Persan? C'est une chose bien extraordinaire! Comment peut-on être Persan?".

Montesquieu, Lettres Persanes

[ Haut de page ]

[ Accueil ] [ Ti89 ] [ Fac ] [ Lycee ]

[ Français ] [ Latin ] [ Histoire Géographie ] [ Economie SES ] [ TPE : Les illusions d'optique ]




Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click
Dernière mise à jour :

 17/05/04